Renaud Lavillénie

11/03/2015
renault-lavilenie

Extrait de l’agenda scolaire « Sports et Valeurs de l’ association l’enfance de l’art »

Agenda 2010 : « J’ai quitté mon père, mon premier entraîneur, pour faire mes preuves car c’est ma nature de vouloir faire mes expériences par moi-même. Ce fut une période difficile faite de conflits familiaux. Je préférais me taire en sachant que j’étais dans le vrai. Seules les performances pouvaient prouver que j’avais raison. Maintenant, elles existent. Elles sont ma vérité et ma force de persuasion. »

« Je veux marquer l’histoire de ma discipline et pour cela, il faut que je sois le plus régulier possible. Marquer l’histoire, c’est persévérer, répéter les efforts et les grands concours pendant des mois et des années. Il y a des athlètes qui vont, sur une épreuve, réaliser 6 m, puis on ne va plus du tout entendre parler d’eux. Je ne suis pas comme ça : même si je ne cherche pas la « Top performance », mon objectif est d’être sur les podiums, et ce jusqu’à la fin de ma carrière. Dans la vie quotidienne aussi, chacun d’entre nous, doit avoir à l’esprit de savoir poursuivre ses efforts dans l’idée de franchir les obstacles.  »

Agenda 2012 – 2014 : « Je marche à la compétition ! Pour moi, le plaisir c’est d’aller concourir. Et puis, je dois aller aux Jeux olympiques après avoir vécu toutes les expériences possibles. Participer à des meetings me permet de rencontrer tous les adversaires, de gagner en expérience. C’est ma façon de fonctionner.
Parfois, il faut pourtant surmonter des difficultés…
Fin 2011, je me suis fracturé la main gauche. Ma vie quotidienne a changé, ce n’était pas le rythme de croisière dont j’avais l’habitude. C’était quelque chose de nouveau pour moi, et je ne savais pas comment cela allait se passer. Je n’ai franchement pas souri tous les jours mais je me suis accroché et en mars 2012, j’ai pu remporter le titre mondial à Istanbul. »

Champion du Monde de saut à la perche  2012
Champion d’Europe 2009, 2010 et 2011,
Champion d’Europe par équipe 2010,
1er à la Ligue de Diamant 2010 et 2011

 

Sur le web : Renaud Lavillenie – Facebook