Raymond Domenech

Raymond Domenech

Raymond Domenech

by 19/01/2015
raymond-domenech

Extrait de l’agenda scolaire « Sports et Valeurs de l’ association l’enfance de l’art »

Agenda 2007 – 2008 : « Pendant mon enfance et mon adolescence, le sport fut déterminant dans mon éducation : – il m’a permis de canaliser mon trop plein d’énergie, dans un cadre défini par des règles précises. J’ai été obligé d’apprendre le « contrôle de soi » pour pouvoir continuer à jouer. – Il m’a aussi inculqué le respect des principes de la vie en communauté. »

« Le sport a fait de moi un citoyen et un homme meilleur. »

Agenda 2010 :« Rassembler les gens autour de quelque chose avec des vraies valeurs, c’est pas mal. Ça laisse des traces. Forcément. Je pense à la solidarité, la combativité, la ténacité, l’espérance et la générosité. C’est ce qui fait la vie de tous les jours.
Nous sommes en 2010, la Coupe du monde était en 2006, mais je croise des enfants dont les yeux brillent encore de ce souvenir. Nous voulons tous  recréer cette osmose entre les joueurs  et le public en allant au bout de nous-mêmes. Être portés par ses espoirs et emportés par le bonheur créé, c’est l’objectif du football. »

Agenda 2014-2015 : « Dans une équipe de foot le gardien de but ne ressemble pas au défenseur, qui ne remplit pas la même tâche que le milieu de terrain, qui lui-même n’est pas comme l’attaquant. Onze joueurs minimum avec chacun un physique, un mental, une culture, des racines, une éducation…. et tous différents. Et heureusement qu’ils sont différents.
« De l’uniformité naquit l’ennui » a dit le poète. Avec lui je dis vive la différence qui fait grandir, réfléchir, accepter l’autre. Un autre a dit « l’enfer c’est les autres mais fait ton équipe tout seul toi et ton nombril!!! ». C’est ce mélange de différences qui fait la valeur et la force d’une équipe. C’est ainsi que nous vivons sur cette planète Terre, tous les terriens, et sans les autres « t’es rien » « .

Sélectionneur de l’équipe de France de football de 2004 à 2010
finaliste de la Coupe du Monde 2006.