Loïck Peyron

29/06/2016

loic peyronAgenda 2012 : « J’ai toujours dit qu’on reconnaissait les bons pilotes à leur capacité de freinage. Globalement c’est ma philosophie chaque fois que je navigue. Je ne suis pas forcément conservateur. J’aime bien aller vite au moment où je sais que le bateau peut le supporter pour faire la différence avec les concurrents. Mais j’aime bien ralentir et soulager les efforts structurels. J’ai une manière de naviguer en total respect, et ce mot est très important pour moi, de la machine et des hommes qui sont à bord. »

Vainqueur :
– de la Transat Jacques Vabre 1995, 2006
– de la Course de l’Europe 1985, 1993, 1995, 1997, 1999
– de la Tansat anglaise 1992, 1996, 2008
– Recordman du Trophée Jules Verne en 45 jours, 16h et 53mn

Facebook : https://www.facebook.com/loickpeyron/