L’Islande cette oasis de fraîcheur de l’Euro

L’Islande cette oasis de fraîcheur de l’Euro

L’Islande cette oasis de fraîcheur de l’Euro

by 23/06/2016

L’Islande avait envie de gagner… Le Portugal avait choisi de ne pas perdre !

Troisièmes du groupe F après avoir hérité de l’étiquette de favoris, les Portugais ont le nez dans le gazon… et joueront la Croatie en 8e de finale. Menés au score à trois reprises face à des Hongrois de plus en plus surprenants, Cristiano Ronaldo et ses copains ont réalisé leur troisième match nul en trois matches (3-3). Ils ont surtout calculé et « recalculé » lors des dernières minutes de la rencontre.

Du coup, ce Hongrie – Portugal pourtant si spectaculaire a fini par se transformer en parodie d’opposition. Un final en forme de pacte de non-agression que l’Islande a fait voler en éclats en créant une énorme surprise avec sa victoire sur l’Autriche dans le temps additionnel (2-1).

Le football d’épicier est donc passé à la trappe, balayé par l’envie et la fraîcheur islandaise. Une histoire simple et belle qui démontre que même au royaume du football business peut encore émerger une oasis. Une oasis ou plutôt une petite île au grand nord de l’Europe avec seulement 330 000 habitants et 100 Joueurs professionnels. L’Islande, solide comme un glacier, a gagné le droit d’affronter l’Angleterre en 8e de finale. Face aux inventeurs du jeu, ce sera encore la fête ! On adore.

Philippe PERON.