L’éternel épouvantail allemand qu’il faut chasser…

04/07/2016

Ce sera encore un défi mental ! Jeudi, l’équipe de France retrouvera sa bête noire des compétitions internationales. Une Allemagne qui lui a interdit les finales 1982 et 1986 du Mondial mais aussi une demi-finale en 2014 au Brésil. Même sans dominer son sujet, l’Allemagne a été capable d’éliminer l’Italie qui l’avait pourtant dominée 8 fois sur 8 lors des dernières compétitions.

Championne du Monde, elle demeure l’éternel épouvantail des Bleus. Pour ne pas subir l’ascendant psychologique de la Mannschaft, les hommes de Didier Deschamps pourront s’inspirer du fantastique mental des Islandais.
La dimension humaine
Un état d’esprit à qui l’Europe entière doit aujourd’hui des leçons de conviction, de solidarité, de fraîcheur, d’enthousiasme et de simplicité dans l’optimisation des forces. Du pur bonheur dont on ne se lassait pas, au point d’imaginer qu’une finale de l’impensable finirait par devenir possible entre l’Islande – Pays de Galles. L’affiche n’aura donc pas lieu mais les Islandais, joueurs et supporters, comme le Danemark de 1992 ont apporté à la compétition une dimension humaine dont nous avions tous tant besoin. Merci d’avoir fait régner cet esprit du sport amateur sur cet Euro professionnel.

Philippe PERON.