Laëtitia Le Corguillé

Laëtitia Le Corguillé

Laëtitia Le Corguillé

by 06/03/2015
laetitia-lecorguille2

Extrait de l’agenda scolaire « Sports et Valeurs de l’ association l’enfance de l’art »

Agenda 2007 : « Le sport permet de dépasser ses limites et de s’épanouir à travers les voyages et les rencontres. Il construit ma vie grâce aux valeurs qu’il apporte, égalité, tolérance, respect, fraternité, autonomie, sagesse, responsabilité…. »

Agenda 2008 : « Le sport m’a permis de vaincre ma timidité et d’apprendre toutes les valeurs : coopération, tolérance, écoute…, qui permettent la bonne entente dans un groupe … et même si mon sport est individuel. J’ai appris dans mon enfance et j’apprends encore chaque jour. »

Agenda 2009 : « Lorsqu’on veut quelque chose, il faut prendre les moyens de l’avoir. Une médaille d’argent aux JO c’est, par exemple, beaucoup de travail non pas sur un an mais sur quatre ans. Sans être esclave des choses pour toujours préserver la notion de plaisir, il faut beaucoup de rigueur. La rigueur aux entraînements mais aussi dans la récupération, le sommeil ou l’alimentation. A 22 ans, pour cette médaille olympique, j’ai accepté de faire ces sacrifices et de ne pas avoir la vie normale d’une étudiante. »

Agenda 2010 : « La blessure dans le sport n’est pas une punition. Elle m’a permis de mettre les choses au clair au niveau de mon entraînement, de mon entourage sportif et de beaucoup travailler à l’école. Maintenant que les choses sont redevenues plus claires dans ma tête, j’ai envie de revenir encore plus forte et d’apporter à la Bretagne une formidable médaille d’or aux JO de Londres en 2012. Beaucoup de rigueur, de courage, de motivation et de force vont être indispensables pour redevenir n°1 mondial mais je sens avoir la force pour le faire… »

Après les Jeux Olympiques, j’ai connu des moments difficiles à cause de ma blessure et parce que j’étais moins motivée. Alors, j’ai fait un petit break et je me suis rendue compte que mon équilibre était perturbé.
Le sport est pour moi une école de la vie, il m’apporte de la rigueur et m’aide à me surpasser, dans mes études par exemple. C’est aussi la joie que l’on peut ressentir comme à Salt Lake City aux Etats-Unis quand j’ai été championne du Monde. Ce titre représentait notamment l’aboutissement de toute une année de travail.

 

Vainqueur de la Coupe du Monde de BMX 2007, 2009 et2010,
Médaille d’Argent aux J.O. de Pékin 2008,
N°1 Mondiale 2005 et 2007,
Championne du monde « Elite » de BMX en 2006,
Championne de France 2006, 2008, 2009. 2010

Laëtitia Le Corguillé | Facebook