Euro 2016 : Des larmes de Payet aux mains de Lloris

11/06/2016

Buteur décisif au finish du match d’ouverture de l’Euro, Dimitri Payet mérite les louanges et les… paillettes. Il fera les gros titres pour avoir sorti l’équipe de France d’une situation très compromise. Son exploit individuel a masqué une montagne de crispation et beaucoup d’insuffisances collectives. Bien sûr, le joueur de West-Ham a quasiment tout réussi, à commencer par la passe décisive sur le but de Giroud, mais il n’a pas seulement éclairé ce premier match de son talent. Alors qu’on attendait Paul Pogba ou Antoine Griezmann, l’ancien joueur de Nantes et Saint-Etienne a fait triompher sa lucidité, son humilité, son envie et sa fraîcheur.

Presque en anti star, en reconnaissant qu’il n’aurait jamais imaginé vivre pareille soirée, il y a seulement un an, le Réunionnais a même offert ses larmes aux millions de téléspectateurs. Émotion immense qu’il est ensuite allé partager en famille. Émotion qui traduisait un parcours sportif très loin de la facilité. Émotion pour dire aussi combien cette équipe de France se trouvait écrasée sous la pression…

Dimitri Payet fera les gros titres et l’admiration mais la victoire face à la Roumanie (2-1) s’est aussi construite grâce à un héros tout aussi discret. Personne ne devra oublier l’arrêt et les mains fermes d’Hugo Lloris lorsqu’après quelques secondes de jeu, la Roumanie s’est trouvée en position idéale pour ouvrir le score et tétaniser, encore plus, cette équipe de France tâtonnante. Vendredi soir, les héros n’étaient pas forcément ceux qu’on attendait. C’est aussi ça le sport.
Philippe PERON.