Daniel Narcisse

Daniel Narcisse

Daniel Narcisse

by 11/03/2015
daniel-narcisse

Extrait de l’agenda scolaire « Sports et Valeurs de l’ association l’enfance de l’art »

Agenda 2010 : « Août 2010, en pleine préparation avec mon club de Kiel avec lequel j’ai gagné la ligue des champions et le championnat d’Allemagne, lors d’ un match amical, je retombe mal… et Crac ! …rupture des ligaments croisés !… 6 mois d’arrêt… j’ai la chance d’être en équipe de France de hand, double champion du monde, double champion d’Europe, champion olympique… et pourtant là, tout s’écroule…! Comment faire pour repartir, retrouver la force de souffrir lors de la rééducation… ne pas trop se morfondre, ne pas s’apitoyer, il y a tant de gens qui souffrent plus que moi…. c’est vrai je suis triste, mais je sais que je vais me battre et travailler travailler travailler encore, pas de mystère, pas de secret, juste se mettre au boulot !
J’ai eu le coeur gros en janvier quand mes potes de l’équipe de France sont partis en Suède aux championnats du monde… mais j’ai été leur 1er supporter, et la France est devenue pour la 4ème fois championne du monde… car ce qui fait la force de cette équipe c’est son esprit de groupe, plus fort que tout ! On a tout gagné mais on a faim, encore très faim ! Allez les bleus, et croyez moi je ferai tout pour revenir vite vers notre prochain objectif…l’or aux JO de Londres en 2012 ! …
Merci à tous de votre soutien.  »

Agenda 2012 : « Et voilà…toujours plus haut, plus vite plus fort… atteindre les sommets, être champions du monde, champions olympiques… être les meilleurs !… Et le rester !
Voilà ce qui nous anime, ce qui nous fait vibrer… ensemble, toujours ! Sans jamais oublier d’où on vient, sans jamais oublier tous ceux qui nous ont aidés, supportés, accompagnés…
Bon, mais là, à l’euro, on s’est pris les pieds dans le tapis !!! Avons-nous fait des erreurs ?
Oui, certainement, pas de manque d’humilité, c’est pas le genre, mais plein de petits détails que l’on a laissés en chemin et à ce niveau, ça ne loupe pas ! On a été mauvais, on peut le dire… Mais il faut, comme je vous le dis, régulièrement, se remettre a bosser…il n’y a pas de secret les amis, travail, ensemble, travail, solidarité, travail…
Merci a tous de vos soutiens dans les bons comme dans les moins bons moments, on sera à Londres pour les JO, ça c’est sûr et croyez-moi, on n’ira pas pour visiter Big Ben ou pour voir la reine… on y va pour gagner, on en veut encore ! »

Agenda 2013 : « Etre, Après Jackson Richardson (1995), Stéphane Stoecklin (1997), Bertrand Gille (2002), Nikola Karabatic (2007) et Thierry Omeyer (2008), le sixième français et le 2ème Réunionnais à se voir décerner le titre de meilleur joueur du monde est une consécration qui me rend vraiment très fier.. Et pourtant, j’ai simplement envie de la partager avec mes amis… Car sur le terrain, seul, tu n’es rien ! Se mettre au service de l’équipe est la chose pour moi la plus belle qui soit. D’ailleurs, ce qui m’a fait le plus plaisir a été que ce soit mon pote Thierry Omeyer qui m’annonce ce titre ! Malheureusement, dans ma carrière, j’ai eu de grosses blessures. Ca n’est jamais simple parce que la blessure est ce qui peut arriver de pire à un joueur. Tu traverses énormément de difficultés, de doutes, tu ne sais jamais si tu vas retrouver ton meilleur niveau. J’ai la chance d’avoir une famille et des amis qui me soutiennent et font en sorte que je m’accroche… Et comme on dit, ça rend plus fort ! Je ne suis pas en fin de carrière et j’ai encore envie de vivre de belles aventures. A chaque fois que je rentre sur un terrain et qu’il y a la Marseillaise, il y a toujours le frisson. Un peu à l’image de mes troisièmes jeux olympiques, que j’ai vécus à Londres. A bientôt pour la suite de nos aventures… Ce sera au PSG Hand la saison prochaine. Venez nous voir jouer à Coubertin, on vous promet du beau handball . »

Agenda 2014 : « Je considère le sport comme une école de la vie. Plus particulièrement, le handball est le sport collectif dans lequel chacun doit être le plus fort mais toujours au service de l’équipe. Partage, solidarité, humilité, respect en sont les valeurs. Elles ont toujours eu une place particulière dans ma vie de sportif mais aussi dans ma vie d’homme et, désormais père de deux enfants, je reste plus que jamais farouchement attaché à ces valeurs. Mon prochain challenge sera la transmission de tout cela aux jeunes qui m’entourent.
Merci de votre soutien et à bientôt pour relever ensemble de nouveaux défis. »

Champion d’Europe 2014, 2010 et 2006
Elu meilleur joueur du monde 2012,
Vainqueur de la Coupe du Monde des clubs 2012 &2011 (THW Kiel)
Champion du Monde 2009 et 2001,
Double Champion Olympique  (J.O. Londres 2012 / Pékin 2008)

Daniel Narcisse | Facebook