Christophe Kerbrat

30/06/2016
© Photo : Ronan Masson

© Photo : Ronan Masson

Agenda 2014 : « Le sport permet de faire des rencontres. J’ai vécu cela avec l’association L’Enfance de l’art lorsque j’ai joué avec l’équipe des « Etoiles des banlieues ». Nous n’étions que trois Bretons dans la sélection. Avec nous, il y avait des joueurs de toutes les régions de France et de toutes origines.  C’était un mélange de cultures et des valeurs que je suis heureux d’avoir connu.
Le sport contribue à s’épanouir en complément du système scolaire. Il y a trois ans, je jouais à une bon niveau au football mais j’étais encore salarié dans une entreprise classique. Si j’ai pu passer footballeur professionnel c’est parce que, quel que soit le niveau, j’ai toujours fait les choses à fond sans jamais rien lâcher. Il faut toujours avoir l’idée de respecter l’adversaire tout en donnant le maximun.
Le sport permet de se construire et de trouver l’équilibre mais il faut également préserver l’environnement familial et affectif. C’est essentiel pour moi. »

Défenseur de  Ligue 1 avec En Avant de Guingamp