Bravo L’Irlande du Nord… et le Pays de Galles

27/06/2016

Quelle ambiance ! Quel bonheur en tribunes ! Il y a 58 ans (Coupe du Monde en Suède) que les Gallois n’avaient pas été à pareille fête mais les Irlandais du Nord vont quand même tellement nous manquer. Ils ont été de généreux joueurs et, encore plus, de merveilleux supporters dans un Euro qui a tellement besoin de joie et d’enthousiasme.

Propulsée en huitième de finale grâce à sa victoire sur l’Ukraine, dans le groupe C, l’Irlande du Nord a donc abandonné son ticket pour le quart de finale, au Pays de Galles de Gareth Bale, tellement plus connu pour le talent de ses rugbymen.

« Cela dépasse nos rêves les plus fous. C’est indescriptible», a commenté Bale (3 buts en 3 matches sur 4). Cette qualification s’inscrit pourtant dans la logique du tour éliminatoire. Son équipe a finalement confirmé son excellent comportement dans le groupe B où elle s’est offert des succès sur le Slovaquie ((2-1) et la Russie (3-0). Le Pays de Galles entre dans la peau d’un outsider.

Qui sait si sa fraîcheur ne va pas bousculer les pronostics ? En attendant, Gallois et Irlandais ont fait vibrer ce parc des Princes où la France avait été sacrée en 1984. Un stade où il n’y aura plus de match d’ici la fin de la compétition… Des pages se tournent partout. Les temps changent tellement que vendredi soir, les rugbymen du Top 14 ont disputé leur finale en Espagne, sur le terrain du Nou Camp à Barcelone. Tout change donc alors pourquoi pas un vainqueur inédit pour l’Euro ?

Philippe PERON.