Action basket citoyen fait reculer l’incivilité en Rhône-Alpes

04/01/2016

Depuis 2013, sur le « Grand Lyon », Action Basket Citoyen cherche à améliorer la convivialité, le respect entre les jeunes. Ainsi, 650 collégiens participent tout au long de l’année au challenge Gabriel-Rosset. Ils sont encadrés par 25 professeurs principaux. L’impact de ce challenge est jugé très positif. Alors que les dossiers de discipline augmentaient jusqu’en 2013, l’initiative fait reculer l’incivilité. Elle a permis de faire baisser le nombre de dossiers de 1600 à 1300 en un an. Les résultats s’étendent également en dehors des établissements scolaires puisque les médiateurs sociaux constatent une amélioration des comportements.

Quelle est l’originalité du challenge qui favorise la cohésion sociale ? Lors de chaque match de basket, sont désignés des joueurs, un journaliste, un arbitre et des supporteurs. Au cours de l’année, ils tiennent au moins une fois chacun de ces rôles. Des points sont attribués en fonction des résultats des matchs, mais également de la qualité du travail de l’arbitre, du journaliste, et du comportement des supporters. Les points ne sont pas attribués individuellement mais à toute la classe, ce qui permet de développer la cohésion de groupe… Avec l’interview de Jean Belmer, un des fondateurs du dispositif, nous reviendrons rapidement sur cette initiative exemplaire et sur les (presque) 10 ans d’engagement de l’équipe d’Action basket citoyen.